TCC Enfants et Adolescents ? 

Des particularités ?

 

  • Je pratique les thérapies cognitives et comportementales avec les enfants dans les situations suivantes:

           

Pour les petits (4-11 ans), je traite les phobies (animaux, situations notamment scolaires...) ainsi que les TOCs.

Je n'ai malheureusement pas le temps de traiter les difficultés relatives à la gestion des émotions type colères, anxiété

avec ou sans hyperémotivité, ou encore états dépressifs. Je renvoie les petits patients et leur famille vers des collègues spécialisés dans le domaine de

la petite enfance. 

 

J'accompagne les Ados pour les problèmes de phobies, TOCs, état dépressif, questions existentielles, difficultés relationnelles,

états de " mal être" mal définis.

 

  • Une thérapie comme pour les adultes mais dont les supports sont adaptés

- Pour les petits, nous privilègerons le dessin, les jeux de rôle avec différents objets, livres, carnets ou poupées. Cela permet de rendre plus efficace l'expression et la mémorisation de l'enfant qui ne maitrise pas encore tout a fait le langage verbal, notamment les concepts. Cela aide l'enfant à prendre du recul et ne pas se laisser envahir par ses émotions.  

- Pour les ados, l'expression verbale et les jeux de rôle en imagination ou en situation de bureau restent la meilleure façon de procécer en TCC.

 

  • Un cadre de travail collaboratif spécifique

- Les premiers entretiens pourront se faire sans l'enfant afin que le psychologue puisse comprendre l'histoire de l'enfant, son parcours scolaire et personnel, ses difficultés dans ses différents cercles de vie (famille, copains, amour, école, activité extra-scolaires...). Ces entretiens permettront au psychologue de mieux apréhender la situation et proposer un suivi adapté pour l'enfant. L'enfant sera alors reçu dans un second temps afin de ne pas trop le perturber si le psychologue ou les parents décident de le faire consulter ailleurs. 

- L'enfant ou l'adolescent devra réaliser des exercices au domicile et s'entrainer à appliquer certaines techniques apprises avec le psychologue en dehors des séances. En fonction des situations, les parents ou les proches pourront être intégrés à ces exercices afin d'assurer un meilleur résultat. 

- Avec les enfants, chaque entretien dure environ une demi heure, ce qui est suffisant au vu de leurs capacités de concentration. Un quart d'heure sera alors consacré à recevoir le ou les parents à chaque séance afin d'informer les parents et recueillir leur avis et observations. En TCC, les parents participent activement (avec l'accord de l'enfant) au suivi psychothérapeutique !

 

  • Une thérapie plutôt comportementale

Il est toujours possible de procéder à une thérapie cognitive, cela dépendra du niveau de maturité intellectuelle de l'enfant. Toutefois, l'expérience

directe et les jeux de rôle sont plus efficaces pour aider l'enfant à comprendre le sens de certaines idées ou concepts. Les parents pourront être

suivis également au besoin afin de les aider à comprendre et à ajuster au mieux leur parentalité au vu de la situaton spécifique de leur enfant. 

 

  • Thérapie familiale

Lorsqu'un enfant ou un ado présente des difficultés  d'ordre psychique, il arrive parfois que la thérapie s'oriente vers une approche plus systémique autour de la dynamique familiale. Le psychologue choisira alors de proposer une thérapie familiale avec un collègue ou lui-même en fonction de la situation. 

 

  • Les situations complexes

Pour les enfants et ados, si le psychologue se rend compte que la problématique touche des facteurs complexes tels que le risque vital, le risque de descolarisation, une thérapie familiale avec des parents séparés et en désaccord sur le suivi de l'enfant, des violences sur l'enfant ou par l'enfant, alors il pourra décider de faire appel à des équipes soignantes en CMPP, maison des adolescents, équipe mobile de centre hospitalier, service hospitalier, associations... 

 

 

 

       


Appel

Email

Plan d'accès