Gestion du stress et des émotions

Nous savons que le stress et les émotions en général sont de très bons systèmes d’alerte afin de nous informer de la satisfaction d’un besoin (émotions de joie, plaisir, sentiment de plénitude et stress positif) ou de l’insatisfaction d’un besoin (colère, tristesse, peurs, dégoût…).

 

Le plus souvent, nous avons tendance à mettre de côté nos émotions afin de mieux contrôler notre vie et faire des choix raisonnés. Toutefois, cela est –il toujours pertinent ? Est-ce une méthode satisfaisante à long terme ?

 

Mon expérience, mes recherches, mes lectures et surtout les personnes qui viennent chercher de l’aide m’ont enseigné que le fait de placer les émotions « sous le tapis » ne faisaient qu’aider à patienter sans autre résultat que de s’accumuler petit à petit jusqu’au jour ou ça explose. 

 

Les courants de recherche en psychologie les plus actuels, en association avec les progrès des neurosciences du comportement, sont tous d’accord pour postuler le fait que bien gérer ses émotions commence toujours par bien les vivre !

 

Pourquoi travailler à mieux gérer ses émotions ? 

 

Bien souvent, ce n’est pas l’émotion qui pose problème, ni même la situation redoutée. C’est plutôt la lecture que nous faisons des choses (c’est de ma faute, je suis nul, j’ai trop peur…) et notre façon de nous débarrasser des problèmes (évitement, échappement de la situation redoutée) qui favorisent l’émergence d’un stress ou d’une souffrance chronique dont il est difficile ensuite de sortir seul et sans opérer de changement dans sa vie.

 

Travailler sur ses émotions à au moins 4 grandes fonctions: 

- Comprendre l'utilité des émotions et ce qu'elles peuvent nous apprendre sur la satisfaction de nos besoins

- Apprendre à les affronter plutôt que de les éviter : une émotion évitée ne disparaitra pas et elle finira au contraire par gagner en intensité !

- Apprendre à réguler leur intensité afin de laisser plus de place à une réflexion plus sereine et plus fertile 

- Réussir à éprouver des émotions pénibles tout en conservant des moments de décompression et de bien-être

 

Comment travailler à la gestion de ses émotions?

 

Je propose le programme suivant qui pourra être adapté en fonction des spécificités de vos besoins :

 

  1. Identifier et verbaliser toutes les émotions et les sentiments qui vous traversent actuellement (les noter est un excellent exercice)
  2. Faire le lien entre vos émotions pénibles et vos besoins insatisfaits (besoin de sécurité, d'autonomie, de contact, reconnaissance...)
  3. Apprendre des techniques de gestion des états émotionnels pour vous aider à penser avec davantage de clarté : relaxation rapide, relaxation profonde, biofeedback
  4. Prendre soin de vous au quotidien et vous créer des « bulles de décompression » : la méditation de pleine conscience peut être très utile !
  5. Entrainement à la résolution de problèmes : une fois que les émotions trop pénibles seront moins intenses vous pourrez alors travailler à rechercher les solutions possibles les plus adaptées afin de vous libérer des stress négatifs et des émotions trop éprouvantes à venir.
  6. Appliquer les solutions envisagées
  7. Explorer les résultats à court et à moyen terme : fin du programme et réorientation si besoin. 

 

 

 

 

 

 


Appel

Email

Plan d'accès